• Saint Laurent de Chabreuges.Randonnée du 04.06.2018.Photos de Christian.

    Saint Laurent de Chabreuges.Randonnée du 04.06.2018

    Saint Laurent de Chabreuges.Randonnée du 04.06.2018

    Saint Laurent de Chabreuges.Randonnée du 04.06.2018

    Ce château de Paulhac est l'un des plus beaux d'Auvergne, il est mentionné dès le Xe siècle. Sur un promontoire rocheux, entouré d'un rempart, il domine tout le Brivadois à partir d'un donjon rond du XIIe ou XIIIe siècle. Construction au XVe siècle d'un château articulé en deux ailes perpendiculaires. Aménagements et décors des XVIIe-XVIIIe siècles. Remaniement à la fin du XIXe siècle afin de rendre l'édifice plus confortable tout en accentuant son caractère médiéval par un style néo-gothique. Travaux effectués par l'architecte Honoré Vianne...
    Eléments protégés MH : Le château avec les terrasses, les communs, le jardin et son mur de clôture, les intérieurs avec leur décor, comprenant le grand hall, le grand salon, la bibliothèque, la salle à manger, la cuisine, la chapelle et la chambre aux portes peintes

     

    La restauration du château médiéval de Paulhac, rongé par un incendie en juillet 2013, va bon train. Depuis septembre dernier, l'entreprise stéphanoise Beaufils s'emploie à couvrir le monument. Les travaux, qui devraient s'achever dans une dizaine de mois, préludent à la restauration de l'intérieur de l'édifice.

     

     

     

    Bonne nouvelle pour le patrimoine historique du Brivadois et de l’Auvergne : le château médiéval qui domine Paulhac, ravagé par un incendie causé par la foudre en juillet 2013, renaît de ses cendres. Les Paulhacois ont d’abord vu arriver la grue puis s’élever les échafaudages, et aujourd'hui ils assistent à l'édification de la charpente en pin, débutée en septembre dernier. « C'est une opération de première nécessité réalisée dans les règles de l'art par une entreprise hautement qualifiée », se félicite Maurice Colosetti, propriétaire du château. « On ne peut pas faire mieux ». En effet, la restauration de la toiture a été confiée à l'entreprise Beaufils, spécialisée dans la couverture de monuments historiques. D'ici 10 mois, les couvreurs, charpentiers, menuisiers et zingueurs stéphanois auront rendu au château son aspect initial.


    Un mouvement de solidarité pour préserver le château

    Mais ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. L’opération de sauvegarde du monument a en réalité débuté dès l'été 2013, au lendemain de l'incendie, et a été conduite par le maître des lieux lui-même. « Nous avons commencé par déblayer les gravats, indique-t-il, Ensuite nous avons bâché l'ensemble pour mettre l'édifice hors d'eau et hors d'air ». Si Maurice Colosetti emploie la première personne du pluriel, c'est parce qu'il a été épaulé par un petit groupe de Paulhacois, présents dès la première heure, à la fois pour lui apporter un soutien moral et pour mettre la main à la pâte. Bientôt rejoints par d’autres bénévoles, puis fédérés au sein de l’Association de sauvegarde du château de Paulhac (ASCP), ils ont étayé, sauvé ce qui pouvait l'être, arraché les parquets et autres boiseries gorgées d'eau, et extrait plus de 300 tonnes de déblais. Bref, ils ont sorti les mains de leurs poches, ce dont ils ne tirent d’ailleurs aucune gloire. « Si le château en est là aujourd'hui, on le doit uniquement à l'acharnement de son propriétaire », martèle l’un d’eux. « Tous les jours il y travaille. Un autre se serait contenté de voir venir ». Et donc de s'en remettre à « l'administration et à ses lenteurs ». « Pour déblayer et sécuriser les lieux, il aurait fallu attendre trois ou quatre ans des autorisations qui n’auraient peut-être jamais été données », poursuit Maurice Colosetti. « Entre-temps, le château aurait été par terre ». Alors, parce que rester bras croisés n’est pas vraiment dans sa nature, le propriétaire a pris le taureau par les cornes, quitte à se passer de subventions et à tout financer lui-même. Ou presque. Récemment, l’ASCP lui a fait don de 1 200 €. « Sur le montant des travaux, qui est en cours d’expertise, c'est une goutte d'eau », concède-t-il avec un sourire. « Mais ce qui compte, c’est le geste. Une partie des habitants de Paulhac a compris la nécessité d'avoir dans leur village un monument qui ne soit pas une ruine ».

    Saint Laurent de Chabreuges.Randonnée du 04.06.2018

    Saint Laurent de Chabreuges.Randonnée du 04.06.2018

    Saint Laurent de Chabreuges.Randonnée du 04.06.2018

    Ils ont eu beaucoup de chance, la pluie est restée au loin...

    Saint Laurent de Chabreuges.Randonnée du 04.06.2018

    Saint Laurent de Chabreuges.Randonnée du 04.06.2018

    Saint Laurent de Chabreuges.Randonnée du 04.06.2018

    la rééducation se passe bien , mais la Malléole est encore douloureuse..

    1/2 heure de marche aujourd'hui....Patience !!!!

    « 23.05.2018.la Croix Morand. les Cascades du Mont Dore...Clichés de RolandLe Château de Montlosier.Parc des Volcans .Rando du 18.06.2018.Photos de Chantal et Christian »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Juin à 18:03

    maintenez votre patrimoine car il est très beau et si les aides sont accordées pour ce faire ce n'est que justice !

    Bonne soirée.

    2
    Mercredi 6 Juin à 19:03

    Oui la rééducation c'est pas que du plaisir,  chaque jour un peu plus loin...

    bravo

    Bonne journée

    Amitié

    3
    Jeudi 7 Juin à 11:21

    Belle randonnée Jacques,

    bientôt tu vas pouvoir en profiter cher ami, patience !!!!

    Je comprends que pour toi cela te paraisse long, long

    mais pour les randonnées il faut "avoir bon pied".

    Bonne journée chaude mais le soleil n'est pas au rendez-vous ici,

    un peu dur pour le moral brrr

    la mer me manque perso !!

    Bises de Christiane

    4
    Jeudi 7 Juin à 12:26

    Toujours en rééducation ? Moi qui pensais que tu avais profité de cette belle randonnée !

    Patience, tu vas pouvoir à nouveau te joindre à eux !

    Bel article en tout cas, bien complet en infos, merci

    Bonne journée, le soleil est de retour 

    Bisous Jacques

    Coco

    5
    Jeudi 7 Juin à 19:08

    impressionnant ce rideau de pluie , ça fait bizarre juste à un endroit on voit qu'il est bien localisé !! oui le bol pour un peu etaient trempés !!

    très beau le chateau..

    espère que toi ça va mieux, moi mon lumbago est passé mais faut que je reste vigilante..

    je pars samedi, pour une dizaine de jours, donc je te dis au 18 juin, un gros bibi et porte toi mieux.. que tu puisses galoper comme avant ! biz flo

    6
    Jeudi 7 Juin à 19:58

    ça fait plaisir de constater qu'il y a encore des gens courageux et volontaires, qui n'attendent pas tout de l'administration...!!!

    Bonne soirée

    7
    Jeudi 7 Juin à 20:36

    Bonsoir Jacques 

    Je comprends que cela doit être bien difficile pour toi , bientôt tu vas pouvoir reprendre le chemin des randonnées , en attendant , il te faut encore du repos .

    Superbe rando et les clichés j'aime beaucoup .

    Je te souhaite une excellente soirée.

    Bise

    8
    Mercredi 13 Juin à 01:20

    Coucou Jacques,

    bon rééducation un peu douloureuse, j'espère que ça va s'arranger.

    Car vus faites de belles randonnées avec ton groupe.

    Ce château de Paulhac,nous l'avons vu mais pas visité lorsque nous étions à coté de  Champagnac le Vieux. Toute cette région est très belle.

    Encore un petit effort et tu y  arriveras.

    En attendant "patience et longueur de temps font plus que force ni que rage".

    Bon courage et belles journées.

    Sylvie

    9
    Mercredi 13 Juin à 11:43

    Bonjour Jacques , oui voilà une excellente initiative car il faut préserver le patrimoine ! . Bon rétablissement bien au sec , amitiés , escapade , 

     

    10
    Samedi 16 Juin à 14:58

    Bonjour Jacques

    Une jolie petite randonnée en Auvergne, mais j'ai vu que la pluie n'était pas loin, j'espère que vous êtes rentrés secs !

    La prochaine fois que j'y retourne je te demanderai des conseils, ça peut m'aider !

    Je te souhaite une meilleure santé

    Bien amicalement

    @lain

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :